Logo Hotelplan Group

bta first travel propose un nouveau service pour la déclaration des voyages d’affaires

bta first travel16. August 2022

Avec btaA1+, bta first travel propose à sa clientèle un service de demande d’attestations de sécurité sociale (certificat A1) ainsi que de déclarations UE pour les voyages d’affaires dans les États de l’UE/AELE, ce qui simplifiera les déplacements professionnels.

Pour que les clientes et clients de bta first travel continuent à pouvoir effectuer leurs voyages d’affaires au sein de l’UE/AELE de manière aussi simple que possible, le spécialiste des voyages d’affaires propose avec btaA1+, en collaboration avec la Deutsche Visa und Konsular Gesellschaft (DVKG), un nouveau service pour les processus de demande des attestations de sécurité sociale (certificats A1) ainsi que des annonces de détachements. Les demandes peuvent être remplies très simplement en ligne, y compris sur smartphone et tablette. Par ailleurs, grâce au système apprenant, il n’est pas nécessaire de saisir les informations plus d’une fois. «Nous sommes heureux de pouvoir proposer à nos clientes et clients, avec la coopération exclusive de la DVKG, un service supplémentaire pour les soulager des processus de déclaration compliqués. Nous simplifions ainsi les voyages d’affaires de façon significative. La collaboration avec la DVKG est un nouveau jalon important pour couvrir de bout en bout l’ensemble du processus de voyage d’affaires», dit Roland Birchmeier, CEO bta first travel.

La DVKG est une experte dans la prise en charge de ces processus administratifs. «Notre outil moderne nous permet d’améliorer la qualité du processus de demande, d’effectuer un traitement respectant la protection des données tout en étant automatisé et économique. En ce qui concerne les modifications et adaptations, nous sommes à jour en permanence», dit Dr. Julius Heintz, directeur Deutsche Visa und Konsular Gesellschaft.

Les directives relatives au détachement au sein des États de l’UE/AELE ont été durcies cette année, et des lois nationales correspondantes ont été adoptées. Une réglementation en matière de déclaration des missions professionnels à l’étranger est obligatoire, afin d’éviter le dumping salarial et la discrimination de la main d’œuvre nationale. L’intensité des contrôles a été notamment renforcée par les nouvelles formes de travail virtuelles ainsi que par l’augmentation des voyages d’affaires après le coronavirus. Les sanctions sont élevées en cas de contravention.

Bianca Gähweiler

Head of Corporate Communications

Bianca Gähweiler

Ce site Web utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.