Logo Hotelplan Group

Demande en hausse grâce aux prix bas et aux rabais pour réservation anticipée

Hotelplan Group10. Januar 2012
Hotelplan Group

Les prix proposés pour les vacances d'été 2012 ont atteint un niveau plancher record. De plus, les vacanciers bénéficient de garanties de prix bas, prix fixe enfants et surtout de rabais pour réservation anticipée avec, comme résultat réjouissant, une augmentation des réservations chez Hotelplan Suisse par rapport à celles du début décembre.

En 2012, chez le voyagiste Hotelplan Suisse, les consommateurs paieront leurs vacances estivales à des tarifs remarquablement avantageux. Et c'est pour eux une occasion à saisir: ainsi, depuis le lancement des offres estivales, les marques Voyages Denner, Vacances Migros et Hotelplan enregistrent-elles déjà bien plus de réservations qu'au début de la saison estivale 2011. Les destinations très recherchées se cristallisent autour du bassin méditerranéen: la Turquie, Chypre, les Baléares et les îles grecques.

On peut également ajouter que les vacanciers ne profitent pas seulement de prix de 5 à 20% moins chers, mais aussi de rabais pour réservation anticipée. Par exemple, si quelqu'un réserve des vacances jusqu'au 27 janvier 2012 chez Voyages Denner, il reçoit un rabais pour réservation anticipée pouvant atteindre CHF 200.-. De son côté, Vacances Migros offre pour des réservations effectuées jusqu'au 31 janvier 2012, 5x points CUMULUS sur le montant total de la facture en guise de rabais pour réservation anticipée. Quant à la marque de voyages Hotelplan, elle propose à certaine occasion et ce, jusqu'à fin avril 2012, des rabais pour réservation anticipée pouvant se monter jusqu'à CHF 250.- par personne. Enfin, les autres occasions permettant aux consommateurs de faire des économies non négligeables sont les prix fixes enfants et adolescents et les garanties de prix bas.

«Ces derniers temps, les réservations pour les vacances d'été suivent une courbe nettement à la hausse. Grâce à un modèle commercial placé sous le signe de la souplesse et à des négociations constantes avec nos partenaires contractuels, nous avons pu baisser nos prix pour la saison estivale. En outre, nos prix ont été calculés à un moment où l'euro était très bas», dit Thomas Stirnimann, CEO Hotelplan Suisse.

Bianca Gähweiler

Head of Corporate Communications

Bianca Gähweiler

Ce site Web utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.