Logo Hotelplan Group

Signature des conventions collectives de travail du personnel volant de Belair

Hotelplan Suisse12. Dezember 2002
Hotelplan Suisse

La compagnie charter Belair a atteint son but qui était de conclure encore cette année les conventions collectives de travail (CCT) pour le personnel de cabine et de cockpit. La signature s’est faite cette semaine à l’aéroport de Zurich. Les nouvelles dispositions de la CCT, qui concernent 120 agents de bord et 35 pilotes, ont validité rétroactive au 1.11.02. Pour la compagnie charter du groupe Hotelplan, c’est le début d’un partenariat social à long terme.

Une année après la fondation de la compagnie, Belair et son personnel volant sont parvenus à un accord débouchant sur la signature de conventions collectives de travail. Au printemps déjà, les pilotes Belair avaient fondé l’association belpers, suivis à fin août par le personnel de cabine qui créait le VBF (Vereinigung Belair Flight Attendants). Les négociations trilatérales réunissant les deux associations et la direction de Belair ont débuté en septembre.

Promesses tenues

«Nous sommes parvenus aujourd’hui à tenir notre promesse de novembre 2001, faite peu après la mise en service de Belair à une époque particulièrement mouvementée: mettre sur pieds des conventions collectives de travail pour l’ensemble du personnel volant», commentait Beat Schär à la signature. Pour le PDG de Belair, les conditions cadres de la CCT sont des éléments vitaux du succès de l’entreprise. «Maintenant, il ne reste plus qu’à appliquer le mieux possible ces conventions à notre compagnie».

À l’assemblée générale de Belair en mars prochain, un délégué du personnel participera au conseil d’administration.

Chronologie des conventions collectives de travail de Belair

Octobre 2001

Fondation de Belair Airlines SA par le groupe Hotelplan. La compagnie reprend 120 anciens collaborateurs de la défunte Balair. Tandis que les négociations CCT sont menées à terme avec le personnel de cockpit, représenté par Aeropers, des contrats individuels de travail sont provisoirement signés avec le personnel de cabine. Motif de l’échec des négociations: un conflit avec Kapers, association suisse du personnel de cabine.

Novembre

Suite du conflit placé sous le signe de la faillite de Swissair: Belair ne veut pas de Kapers comme négociateur, mais poursuit le dialogue avec le personnel de cabine. La direction déclare qu’elle est favorable à une CCT pour les agents de bord.

Février 2002

La formation d’une association du personnel de cabine propre à Belair, appelée à être partenaire social, est encouragée. La direction souhaite élaborer une CCT moderne à la fois pour le personnel de cockpit et de cabine. Cette nouvelle CCT contiendrait des dispositions générales pour le personnel volant, ainsi que des dispositions spécifiques pour le cockpit et la cabine.

Mars

Les pilotes Belair regroupent leurs intérêts dans l’association belpers.

Août

Le personnel de cabine de Belair fonde la VBF (Vereinigung Belair Flight Attendants).

Septembre

Les deux partenaires sociaux étant formés, les négociations peuvent commencer. Elles sont trilatérales – une première dans la branche aéronautique – puisqu’elles se déroulent entre les deux associations du personnel de Belair et la direction.

Octobre

Accord sur l’ébauche des conventions.

Novembre

Accord sur l’ébauche des conventions. Novembre VBF et belpers soumettent les conventions à l’approbation de leurs membres. Le conseil d’administration de Belair autorise les conventions sous réserve du vote positif des deux associations.

Décembre

VBF et belpers acceptent les conventions collectives de travail en votation; la signature intervient le 10 décembre.

Bianca Gähweiler

Head of Corporate Communications

Bianca Gähweiler

Ce site Web utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.