Logo Hotelplan Group

Voici comment les croisiéristes passent leurs vacances

Hotelplan Suisse13. Februar 2018
Photos du baromètre des vacances (ZIP/JPG)

Le nombre de passagers de bateaux de croisière ne cesse de croître d’année en année. Selon la «Cruise Lines International Association», en 2018, l’augmentation prévue sera de 5.4% avec 27.2 mio. de croisiéristes dans le monde. Hotelplan Suisse constate également cette tendance. En conséquence, des offres thématiques variées s’adressant à divers groupes cibles vont être étoffées. Ces données proviennent du baromètre des vacances établi par le voyagiste Hotelplan Suisse décrivant le comportement des croisiéristes suisses.

Ce baromètre des vacances «Croisiéristes en voyage» a permis à Hotelplan Suisse de générer une analyse statistique complète sur le groupe cible des croisiéristes. Pour cette évaluation, le voyagiste a analysé et résumé les données disponibles des marques de voyages Vacances Migros, Hotelplan et Globus Voyages.

«La demande de croisières n’a cessé de croître au cours des dix dernières années, surtout s’agissant de croisières spécifiques telles que celles ayant pour thème la musique, le golf ou la gastronomie. En outre, les amateurs de croisières sont bienvenus car la plupart d’entre eux sont des croisiéristes convaincus qui n’hésitent pas à réserver de nouveau des vacances sur l’eau», dit Kurt Eberhard, CEO Hotelplan Suisse. «Ceci dit, en tant que voyagiste, nous sommes aussi conscients du problème des émissions de CO2 lors des croisières et offrons en ce sens à nos clients une compensation correspondante avec myclimate», ajoute Kurt Eberhard.

L’analyse montre les résultats concernant le choix de la destination et du navire, le temps et le budget du voyage ainsi que la structure d’âge des croisiéristes. Sur toutes les réservations passées chez Hotelplan Suisse, la part relative aux croisières dépassent 6%. Entre autres, les constats et conclusions tirés des statistiques du baromètre des vacances d’Hotelplan Suisse «Croisiéristes en voyage» révèlent ce qui suit.

Les croisiéristes préfèrent la Méditerranée

En première et deuxième place sur l’échelle de la popularité des itinéraires de croisières figurent ceux en Méditerranée occidentale et orientale. Les familles réservent surtout des croisières ne nécessitant pas de longs trajets pour atteindre les ports de départ et d’arrivée comme Gênes ou Ancône. Les couples par contre aiment s’offrir des voyages d’expédition ou des croisières en voilier. Pour ce type de voyage, les destinations de l’Arctique ou des Caraïbes ont le vent en poupe.

Les croisiéristes réservent surtout la compagnie maritime «MSC»

Parmi toutes les réservations de croisière, ce sont surtout les bateaux de la compagnie maritime «MSC» qui ont la préférence. Le navire 4 étoiles «MSC Splendida» est le no 1 de cette compagnie et offre de la place pour 3’000 passagers. En seconde et troisième position, on trouve les compagnies maritimes «Costa» et «Aida». Ceci dit, les voyages thématiques sont très actuels: les croisières musicales sont particulièrement demandées, comme en témoignent la quatrième «Country Music Cruise» et la première «La vague des chansons» d’Hotelplan.

Les croisiéristes sont en mer surtout au mois de juillet

Les croisières peuvent avoir lieu toute l’année. Ainsi, les croisières en bateaux d’expédition ont-elles lieu principalement en juillet pour le Cap Nord, celles des Caraïbes en février, celles en voilier dans les îles grecques en octobre et les croisières fluviales sur le Rhin en juin. Mais la majorité des clients de Vacances Migros, Hotelplan et Globus Voyages choisissent juillet pour partir en croisière. En deuxième position on trouve octobre suivi d’avril.

Les croisiéristes ont un large éventail budgétaire

La variété croissante des croisières favorise la baisse des prix. Ce qui conduit donc à une diminution des prix pouvant aller jusqu’à 50% surtout en basse saison. De plus, les compagnies maritimes proposent régulièrement des prix spéciaux qu’Hotelplan Suisse retransmet à ses clients. Ainsi, les suites avec balcon sont-elles abordables. En outre, des forfaits tout compris sont de plus en plus souvent proposés sur des navires de luxe. C’est ainsi que les clients dépensent en moyenne CHF 1’346.- par personne pour une croisière de 7 jours. Ceci dit, un couple suisse peut s’offrir de temps à autre un voyage d’expédition de plus de CHF 50’000.- par personne.

Les croisiéristes ont une moyenne d’âge de 46 ans

Tant les couples de 55 ans que les familles avec enfants âgés de 1 à 16 ans voyagent en mer. Car souvent, les enfants jusqu’à 16 ans logent gratuitement s’ils demeurent dans la cabine de deux pleins tarifs. 32% des croisières sont donc réservés par des familles. Les célibataires, en revanche, ne représentent avec 2% qu’une faible proportion. On constate donc que pour les familles, les croisières sont de plus en plus populaires en tant qu’alternative aux vacances balnéaires. Concernant les voyages d’expédition, l’âge moyen est de 65 ans et, pour les croisières classiques, d’environ 45 ans. La moyenne d’âge de tous les croisiéristes est de 46 ans. Le fameux cliché comme quoi les croisières ne s’adressent qu’aux retraités n’a donc plus lieu d’être.

https://youtu.be/jW8aiCtry9c

Bianca Gähweiler

Head of Corporate Communications

Bianca Gähweiler

Ce site Web utilise des cookies pour vous fournir le meilleur service possible. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.